L’entretien en video : quelles différences avec le présentiel ?

 

Depuis quelques semaines, bon nombre d’entre nous sommes amenés à mener des entretiens en visioconférence et non plus en présentiel. Certaines de ces rencontres ont un fort enjeu, comme l’ont un entretien d’évaluation ou de recrutement, un point périodique dans le contexte peu banal d’une entreprise en télétravail complet.

Nous connaissons tous cette étude d’Albert Mehrabian qui détermine le pourcentage d’impact des différentes composantes de la communication orale (55% d’impact non-verbal, 38% d’impact vocal et 7% de verbal). Si elle n’est pas à prendre au pied de la lettre, nous avons tous constaté cependant que les mots les plus habiles n’ont qu’un impact limité s’ils ne sont pas accompagnés de sincérité vocale et posturale.

Alors, dans quelle mesure cet impact est-il modifié lorsque la video remplace le présentiel dans ce contexte ?

Voici quelques suggestions qui pourront vous accompagner lors de vos prochaines rencontres en video :

 

Langage corporel

En général, en visioconférence, seul votre visage apparaît. Ni les mouvements du corps, ni l’énergie qu’ils transmettent n’impactent votre interlocuteur. En revanche, votre visage apparaît en grand sur l’écran, montrant chacune de vos expressions de manière d’autant plus prégnante que l’on ne voit qu’elles.

  • Nos conseils :

– Si vous le pouvez, éloignez-vous un peu de la camera pour que l’on voit au moins le haut de votre buste,

– ne bougez pas trop, notamment au niveau de la tête, car ces mouvements sont amplifiés en l’absence d’autres signes corporels visibles,

– Soyez habillés, coiffés, apprêtés comme vous le seriez pour une rencontre en présentiel. Cela vous aidera à vous mettre dans la même posture psychologique ;

– Regarder de préférence la caméra, car si vous regardez le visage de votre interlocuteur, lui verra un regard orienté plus bas. Si vous avez du mal à fixer ce petit point blanc qui ne vous parle pas en permanence, n’oubliez cependant pas de le faire lorsque vous voulez convaincre, avoir plus d’impact, à certains moments importants de l’échange.

 

Langage vocal 

Een videoconférence, la spontanéité est grandement réduite. S’il est de bon usage d’attendre que l’interlocuteur ait fini de parler pour répondre, il peut arriver qu’en cas de complicité, un ping-pong de répliques s’établisse dans une communication entre deux personnes qui se font face. Cette situation est plus difficilement maitrisable par écrans interposés, le décalage de temps du son pouvant rapidement rendre le dialogue difficile sans un minimum de discipline.

  • Nos conseils :

– Renoncez aux échanges un peu vifs pour vous astreindre à la discipline du « chacun son tour »

– Ne parlez pas plus fort sous prétexte que vous vous adressez à un micro. Cela vous fera perdre en naturel, sincérité et spontanéité, maîtres mots de l’impact ;

– Gardez l’état d’esprit que vous auriez dans cet entretien s’il se tenait en présentiel : petite conversation légère de début de réunion, sourire, plaisanterie si elles sont de mise. Toutes les règles habituelles qui régissent votre relation à l’autre peuvent être les mêmes, du moment que vous attendez la fin de son propos.

– Vous pouvez convenir entre vous d’un signe qui ferait comprendre à l’autre que vous voulez intervenir alors qu’il n’a pas terminé.

Langage oral 

Vos propos seront les mêmes, en présentiel comme en video. Cependant, deux facteurs peuvent vous inciter à travailler leur concision. D’une part, la discipline d’échange évoquée plus haut va vous inciter à avoir une meilleure écoute de l’autre, et donc moins d’échanges parasites. Par ailleurs, certains d’entre vous ressentent une dépense d’energie supplémentaire lors d’un entretien en video comparé à un entretien en présentiel. On se fatigue plus facilement, peut-être car le dialogue entre deux visages en gros plan incite moins au vagabondage de la pensée, qui est aussi une récupération d’énergie.

  •  Notre conseil :

– Préparez vos propos de manière à les rendre concis et clairs. Vous gagnerez en impact verbal ce que vous perdez en non verbal.

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *